Plats & Accompagnements

Boulette de boeuf à la ricotta et à la sauce tomate

Voilà le genre de plat dont on ne fait qu’une bouchée… et oui difficile de faire plus ludique, onctueux et goûteux que des boulettes de viande faites maison ! Et mon petit doigt me dit que la boulette de boeuf à la ricotta et à la sauce tomate va devenir un incontournable de votre rituel gastronomique pour figurer en bonne place dans la liste de vos recettes chouchous !

Les boulettes de viande, ici, on adore ! (Preuve en est ces délicieuses boulettes de veau, au butternut, à la sauge et au marron ).

Facile à réaliser, elles revêtent nombre d’avantages…

Réaliser ses boulettes de viande soi-même :

  • c’est maîtriser leur contenu et par là même l’équilibre de votre assiette,
  • c’est l’occasion d’écumer, que dis-je, de sublimer les restes,
  • c’est aussi la possibilité de préparer à l’avance,
  • en grande quantité,
  • de congeler
  • et ainsi s’offrir plus de visibilité et donc de confort dans l’élaboration des repas.

Car ne nous voilons pas la face… la boulette, c’est un peu la botte secrète du.de la cuisinier.ère,  de celle qu’on dégaine les soirs de flemme, que l’on sort du congel dans l’urgence, ou lorsqu’on manque d’inspiration mais en ayant la bonne conscience de proposer un repas équilibré, sain et gourmand avec lequel on est sûr de faire l’unanimité sans trop d’effort.

Et même si de prime abord la boulette semble un plat simplissime, il y a deux ou trois choses à savoir afin de la réussir à tous les coups !

Boulettes de boeuf à la sauce tomate

Le boeuf ou la viande de prédilection en matière de boulette

Le boeuf est à n’en pas douter la viande emblématique en matière de boulette !

Et même si elle est très intéressante gustativement parlant, cela n’explique en rien pourquoi elle prend autant le pas sur d’autres viandes tout aussi délicieuses et peut être même plus appropriées comme pourrait l’être le porc, le veau ou encore l’agneau… 

Non, au risque de vous décevoir, nul doute que la réponse se situe dans des sphères beaucoup plus terre à terre et pratico pratiques… 

Le fait que la viande de boeuf soit aussi populaire en matière de boulette tient probablement au fait que c’est celle que l’on trouve le plus fréquemment conditionnée en format haché.

Je vous l’avais dit que vous serez déçus….

Comment rendre la boulette de boeuf moelleuse

En matière de boulettes, la consistance a son importance, je serais même tentée de dire qu’avec le goût, c’est une des clés de voûte de la réussite de cette petite chose….

Comme dans bon nombre d’autres domaines,  il est de bon ton que le ramage se rapporte au plumage, et en ce qui concerne notre boulette, entendez que la rondeur extérieure présage de la moellitude et du fondant intérieur… et ce que l’on attend de la boulette, c’est précisément de la moellitude et du fondant.

Une bonne boulette, c’est une boulette moelleuse mais qui ne sera pas molle au risque de s’affaisser et s’effondrer à la cuisson et pas trop sèche au risque de nous rester en travers de la gorge…

Une boulette réussie, c’est également une boulette qui va offrir un savant équilibre entre la mâche et le fondant,  entre la consistance et l’onctuosité.

Il s’agit donc de trouver le juste équilibre…

Et cela n’est pas une mince affaire lorsqu’on opte pour le boeuf comme choix de viande pour la boulette quand on sait que, de par ses caractéristiques, cette viande n’est pas la plus appropriée pour obtenir ce moelleux, en effet, la viande de boeuf donne naturellement des boulettes assez sèches. Et si l’on veut réaliser des boulettes de boeuf moelleuses il va falloir recourir à quelques subterfuges pour y parvenir…. Parmi eux :

Mélanger les viandes

En effet, associer une viande blanche à la viande rouge, une viande grasse à une maigre et par exemple du veau au boeuf c’est s’assurer un minimum légal de moelleux.

Autre option possible pour mettre toutes les chances de son côté :

Le mouillage

Mouillez la viande, c’est assurer son moelleux, renforcer sa tendreté. 

Pour un mouillage facile et rapide, optez pour un mouillage maigre en trempant de la mie de pain dans du lait. A cette fin, je  vous conseille vivement de privilégier le pain rassi au pain frais, le pain sec possédant de vrais saveurs va venir améliorer le goût de votre boulette, c’est peut être un détail, mais c’est avec ce genre de détail qui semble de prime abord insignifiant qu’on parachève une recette, vous savez…le fameux petit truc en plus !

L’ajout de l’oeuf

Ajoutez un oeuf à la garniture va également avoir pour fonction d’hydrater votre préparation et par là-même d’améliorer sa texture et d’apporter davantage de moelleux à la boulette. L’ajout de l’oeuf a également pour but de lier l’ensemble des ingrédients et d’offrir ainsi une meilleure tenue à votre boulette, ce qui est particulièrement bienvenue lorsqu’on les envisage moelleuses car qui dit moelleux dit friable et donc fragile à la cuisson.

Le fromage frais

Dans le cas qui nous concerne, en plus de recourir à la technique du mouillage au pain et au lait, de l’ajout de l’oeuf, j’ai enrichi la farce (sur les conseils du chef Yotam Ottolenghi dans son livre « Simple » dont ces boulettes sont grandement inspirées) avec de la ricotta.

Ce fromage frais italien est réputé pour apporter un moelleux incomparable associé à la viande et son goût plutôt neutre ne viendra pas prendre le pas sur les saveurs de votre préparation mais sera juste là pour les exhauster.

Boulette de boeuf à la ricotta et à la sauce tomate

Compactage et roulage de la boulette de boeuf

Une fois la farce réalisée, ne vous reste plus qu’à confectionner les boulettes.

A la main s’il vous plait !

Dans la mesure où on est venu améliorer la farce de tout un tas d’ingrédients qui vont assurer à cette petite chose tout son moelleux, on va pouvoir se permettre de réaliser des boules généreuses et se projeter sur une version XXL de la boulette, à savoir un bon 4cm de diamètre.

Pour se faire, ne chercher pas à réaliser des boules parfaites…

Roulez la farce entre vos paumes de mains afin de façonner des boules grossières. Au vu de la texture, il vous sera impossible d’obtenir des boules bien serré et compact et je vais vous dire : Tant mieux !

Il est important de les laisser respirer, pour leur permettre à la cuisson de suer et de se gorger de la sauce dans laquelle vous vous apprêtez à les cuire.

Attention toutefois, ces petites choses souples et tremblotantes sont fragiles et sont à manipuler avec délicatesse durant toute l’étape de la cuisson et ce même lorsque vous les laisserez tranquillement blobloter dans la sauce tomate.

Et si vous n’êtes pas rassasié en matière de boulettes, je vous invite vivement à vous plonger dans le « Petit traité de la boulette » de Pierre-Brice Lebrum, dont la lecture se révèle aussi ludique et savoureuse que le sujet dont il traite !

Boulette de boeuf à la ricotta et à la sauce tomate

Des boulettes de viande moelleuses à souhait !
Temps de préparation45 min
Temps de cuisson1 h 5 min
Temps total1 h 50 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 500 g boeuf haché
  • 500 ml bouillon de volaille
  • 400 g de pulple de tomate en boîte
  • 250 g ricotta
  • 100 g parmesan
  • 100 g mie de pain
  • 2 oignons
  • 4 gousses ail
  • 1 oeuf
  • 20 g persil
  • 20 g sauge
  • huile d'olive
  • sel
  • poivre

Instructions

La sauce tomate

  • Versez 2 cuillèrées à soupe d'huile d'olive dans un faitout. Faites revenir à feu doux la moitié de l'oignon émincé, de l'ail haché et la sauge. Remuez régulièrement.
  • Avant que les oignons ne colorent, versez la pulpe de tomate ainsi que la moitié du bouillon de volaille. Salez et poivrez.
  • Laissez réduire à feu moyen pendant environ 15mn.

Les boulettes

  • Pendant ce temps, versez dans un saladier la moitié restante de l'oignon et de l'ail, la viande hachée, la mie de pain que vous aurez fait ramollir dans un peu de bouillon, la ricotta, le parmesan rapé, l'oeuf et le persil ciselé.
  • Mélangez le tout et façonnez les boulettes à la main. Selon la taille, comptez entre 12 et 15 boulettes.
  • Mettez 1 cuillérée à soupe à chauffer dans une poêle et faites dorer de toute part la moitié des boulettes pendant 10mn sur feu moyen. Débarassez sur une assiette et répétez l'opération avec l'autre moitié dans une nouvelle cuillérée d'huile.
  • Versez les boulettes dans la sauce tomate et mouillez avec la moitié restante de bouillon.
  • Laissez mijoter à feu doux et à couvert pendant 30mn, puis otez le couvercle et prolongez la cuisson afin d'épaissir la sauce.
  • Retirez du feu et servez avec des pâtes ou du riz pilaf.
Boulette de boeuf à la ricotta

Laisser un commentaire