Entrées

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !

Dernière Minute :

Cette recette vient d’être sélectionnée pour le concours « I love Comté ».

Elle fait donc partie des 50 recettes finalistes.

Si vous souhaitez me donner un petit coup de pouce :

Rendez-vous sur la page Facebook « I love Comté », 

Cliquez sur j’aime pour devenir fan de la pasge « I love Comté »

Retrouvez ma recette et votez pour elle en cliquant sur l’onglet « J’aime » !

1000 mercis gourmands 🙂

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !« Tout un fromage » ! Derrière cette engageante enseigne se cache une passionnée, une gourmande, une amoureuse des fromages : Ma fromagère affineuse !

Lorsque, par l’odeur alléchée, l’on pénètre dans son antre, les tentations sont légion ! Il faut dire que la gamme est large et soigneusement sélectionnée par ses soins : Du brie au roquefort en passant par le camembert de Monsieur Durand de Camembert, le choix ne manque pas ! Vous y trouverez même le trèfle de Madame Brillard de Lancé, petit village lové entre son domicile et sa boutique qui abrite aussi l’école de mes gastronomes en culottes courtes, elle s’y arrête chaque semaine pour récupérer ces petits portes saveurs !

Même si parfois certains fromages disparaissent un temps de l’étal ! Rançon du succès ou respect du cahier des charges des producteurs, elle se plie de bonne grâce à la saisonnalité et en accepte les contraintes.

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !

En professionnelle avisée ou gourmande avertie, ou peut être bien les deux, elle n’hésite pas à payer de sa personne, goûtant à chacun des fromages qui investissent son étal ! Il faut dire qu’elle les connaît sur le bout des papilles ses fromages : de ce comté qui fleure bon l’herbe des alpages dans lesquels les vaches auront brouté tout l’été, qui lui confère ce petit goût fruité si particulier ou encore de cet elgines dont le cahier des charges impose à son artisan de laisser ses chèvres se reposer, lorsque celles-ci sont taries après avoir allaité, raison pour laquelle il manque parfois à l’étal.

Ici, le fromage a du goût et c’est lui qui donne le ton ! Si tant est que vous soyez un peu curieux, elle vous entraîne telle une virtuose dans la ronde des fromages. Et c’est un festival pour maroilles qui commence, suivi par un concerto pour parmeggianno en miam majeur, se clôturant par une valse de saveurs enivrantes à vous mettre l’eau à la bouche.

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !

Ma fromagère affineuse a le souci de la qualité. Grâce à des personnes comme elle, les traditions sont respectées et les produits aussi. Elle est le lien entre le petit producteur avisé et le consommateur averti, ensemble chacun fait front à son niveau contre les grosses machines industrielles rasant tout sur leur passage, aseptisant pâtes molles et pâtes dures, uniformisant les goûts. Mais de grâce, ne l’aventurez pas sur la pente glissante des « fromages » industriels ou elle fait un malheur !

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !

Vous l’aurez compris : Amoureux du « Babybip », et de « la vache qui bip », passez votre chemin !

Ici le fromage sent, pue et refoule, il grouille, il vit et nous régale en bouche ! Normal qu’elle en fasse tout un fromage !

« Tout un fromage »

26, Faubourg Chartrain

41100 Vendôme

Tel : 02 54 23 73 00

Petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble et leur tuile comté

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !

Pour4 petits pots

70g de comté jeune fruité entre 16-24 mois d’affinage (60g pour la crème de comté et 10g pour les tuiles)

20cl de crème liquide épaisse

2 jaunes d’œufs

2 cuillerée à café de Poivre de sichuan entier

1 tranche de pain d’épice (de préférence peu sucré et très épicé)

1 noisette de beurre

Le pas à pas

Moudre le poivre de sichuan et le mélanger à la crème liquide.

Laissez infuser idéalement 1 nuit entière au frigo, sinon quelques heures.

Passer la préparation. Mélangez les jaunes d’œuf la crème liquide et au comté râpé finement. Mixez le tout.

Répartissez la préparation dans des petits pots (yaourt, bocaux…)

Enfournez à 100°c pendant 30mn.

Pendant ce temps, hachez grossièrement la tranche de pain d’épices avec la noisette de beurre.

Puis au bout des 30mn, saupoudrez les pots avec le pain d’épices haché pour former une croûte. Enfournez de nouveau environ 15mn.

Elle en fait toujours tout un fromage et mes petits pots de crème de comté en croûte de pain d’épices façon crumble, challenge comté oblige !


Pour les tuiles, râpez le Comté, faites des petits tas, poivrez avec le poivre de sichuan, mélangez bien. Faîtes chauffer une poêle anti-adhésive et lorsqu’elle est bien chaude, déposez 4 petits tas de comté râpé, le fromage va fondre et s’étaler en faisant des bulles (veillez à bien espacer vos tas). Lorsque les bords commencent à prendre une jolie couleur dorée, soulevez délicatement la tuile à l’aide d’une fourchette et la déposer sur le manche d’une cuillère en bois afin de former l’arrondi de la tuile. Laissez refroidir quelques secondes.

Servir les petits pots tièdes ou froids décorés de leur petite tuile comté.

30 Commentaires

Laisser un commentaire