Brunch & Petits-déjeuners

Crêpes au levain

Depuis que je me suis lancée dans la mystérieuse mais ô combien fascinante aventure du pain au levain, force est de constater que j’en mets un peu partout…du levain. Alors en cette période festive,  je ne pouvais pas faire l’impasse sur les crêpes et cette année ce seront bien des crêpes au levain, plus que jamais de circonstances, qui orneront notre table pour la chandeleur.

En revanche, pour le pain au levain, il va vous falloir être patient, car je ne maîtrise pas encore pleinement le process, force est de constater qu’il y a encore pas mal de subtilités qui m’échappent. J’ai besoin de me faire davantage la main afin de revenir vers vous avec des explications claires et détaillées.

Mais revenons pour l’heure à nos crêpes…

Faire des crêpes au levain
Faire des crêpe au levain

Pourquoi mettre du levain dans les crêpes ?

Astuce anti-gaspillage

Réaliser des crêpes au levain, c’est dans un premier temps pour une raison archi pratico-pratique ! C’est pour ne pas gâcher ! En effet, le levain nécessite d’être nourri avant chaque fois que l’on va être amené à l’utiliser, on dit qu’on le rafraîchit. Pour ce faire, on ne va utiliser qu’une partie du levain existant ou levain chef. Il y en a donc une partie que l’on ne va pas utiliser, alors au lieu de bêtement le jeter et afin de ne pas le gâcher car il est tout à fait, consommable il peut tout à fait entrer dans la composition de nombreuses recettes

D’où l’idée cette année de l’intégrer à ma pâte à crêpes. 

Du moelleux, encore du moelleux, toujours plus de moelleux…

Lorsque vous ajoutez du levain à votre pâte à crêpes, concrètement vous ne rajoutez que de l’eau et de la farine, ce point de vue même s’il reste correct n’en demeure pas moins un tantinet simpliste, je m’explique…En effet, ajoutez du levain à votre pâte à crêpes, c’est lui rajouter un petit supplément d’âme, oui je m’égare, mais pas tant que ça…

Le levain va apporter à vos crêpes une moellitude absolue (oui je sais ce n’est pas français, mais à texture exceptionnelle, mot exceptionnel ! …j’espère que vous me pardonnerez cette liberté prise avec la langue française), vous le verrez dès la confection de votre pâte, pas besoin d’un quelconque temps de repos, cette dernière va immédiatement devenir plus “lourde”, plus épaisse, plus onctueuse.

Et cela va se traduire à la cuisson par des crêpes plus épaisses, sans pour autant mettre plus de pâte dans la louche que d’ordinaire et à la dégustation, plus épaisse certes et paradoxalement d’une légèreté incomparable en bouche, des crêpes d’un moelleux à se pâmer, en un mot comme en cent…. ! 

Mes crêpes au levain sont acides, est-ce normal ?

L‘acidité est une caractéristique intrinsèque du levain, je dirais même que ça fait partie de son adn. Impossible de faire l’impasse. En revanche, il y a des degrés dans l’acidité..

Si l’acidité est omniprésente et prend le pas sur le reste des saveurs au point que la dégustation soit dérangeante, il y a de forte chance pour que le levain que vous avez utilisé n’ait pas été assez nourri.

Un levain bien nourri doit avoir une saveur 

Honnêtement si votre levain est bien nourri, vous ne sentirez pas, voire très peu l’acidité car ce goût si caractéristique sera contrebalancé par le sucre que vous aurez introduit lors de la confection de la pâte, conférant à la saveur de vos crêpes un équilibre parfait.

Donc, si on résume : une recette recyclage, anti-gaspi, des crêpes tout à la fois gourmandes, moelleuses et digestes. Mais surtout et avant tout avec les crêpes, une recette conviviale et qui fait mouche à coup sûr !

Crêpes au levain
Crêpes au levain

Crêpes au levain

Dégustez des crêpes au levain pour la chandeleur !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson15 min
Temps de repos12 h
Temps total2 h 25 min
Type de plat: Goûter
Cuisine: Française
Portions: 25 crêpes

Ingrédients

  • 300 g farine de blé bio T65
  • 200 g farine de kamut bio T65
  • 130 g levain liquide
  • 6 oeufs
  • 1 l lait entier
  • 80 g sucre
  • 50 g beurre fondu
  • 1 pincée sel

Instructions

  • Dans un saladier, faire un puits dans la farine, Disposez le sel sur les bords (il ne faut pas que le sel soit en contact avec le levain), versez le levain au centre.
  • Cassez les oeufs et ajoutez le sucre. Mélangez en amalgamant petit à petit la farine pour éviter les grumeaux.
  • Délayez la pâte en ajoutant peu à peu le lait. Terminez en ajoutant le beurre fondu. Mélangez.
  • Laissez reposer 12 heures au frais avant utilisation.
  • Faîtes chauffer une poêle  anti-adhésive ou mieux une poêle en fonte, la graisser à l’aide d’un papier absorbant imbibé d’huile.
  • Lorsque la poêle est bien chaude (une poêle est bien chaude lorsque de petites bulles se forment sur votre crêpe), versez une petite louche de pâte en veillant à recouvrir uniformément le fond de la poêle. 
  • Lorsque les bords de la crêpe commence à se colorer et à se détacher dela poêle retournez-la à la main ou à l’aide d’une spatule. 
  • Laissez cuire entre 20 et 30 secondes puis déposez la crêpe dans un plat.
  • Renouvelez l’opération jusqu’à venir à bout de la pâte. 
  • Pensez à graisser de temps en temps la poêle.

Pour les personnes allergiques au lactose, une version sans (lactose) est tout à fait envisageable. Pour ce faire, remplacer le lait entier par un lait type lait d’avoine, de riz, de soja… Isabelle, sur son blog Pourquoi pas en propose une version ultra alléchante, que je vous invite à découvrir !

Pour les déguster, laissez parler vos envies : sucre, confiture, pâte à tartiner, caramel beurre salé, beurre de poire, curd, sirop d’érable…. Vous n’avez que l’embarras du choix !

Crêpes au levain pour la chandeleur
Crêpes au levain pour la chandeleur

Laisser un commentaire

Evaluer la recette