Brunch & Petits-déjeuners

Gaufres

Au même  titre que les crêpes et les pancakes, les gaufres font partie de ces recettes intemporelles, star toute catégorie des petits déjeuners, brunchs dominicaux et goûters des enfants.

Cette recette, qui a ce don qui n’est pas donné à toutes les recettes de faire l’unanimité, est tellement imprégnée dans notre patrimoine culinaire, qu’on a bien de la peine à savoir d’où elles viennent et de quand elle date…

Et pourtant quand on pense gaufre trois noms nous viennent assez instantanément en tête : Bruxelles, Liège et Lille.

Et n’allez pas croire qu’on parle qu’on parle de la même recette, en tout cas n’allez surtout pas le dire à l’un ou l’autre de ce concitoyens sous peine de vexation ultime voire me^me de déclencher un incident diplomatique. Pour chacun leur gaufre est la seule et l’unique qui est droit de cité, la vraie, l’originale, les autres n’étant que des f-gaufres de seconde zone…

Vous avez vu comment on se prend au sérieux quand il s’agit de ce qui touche de près ou de loin à notre estomac ?

Alors, sans vouloir répondre à la question ultime et touchy quelle est la ville à l’origine des gaufres… Attardons-nous sur ce ce qui différencie vraiment la gaufre de chacune de ces trois villes ?

Cette gaufres coeur

Quelles différences entre gaufre de Liège, de Bruxelles et de Lille ?

Effectivement, ces trois villes revendiquent la paternité de cette petite douceur et on a parfois du mal à démêler le vrai du faux… 

  • Gaufre de Bruxelles

La gaufre bruxelloise est réalisée à partir de farine de blé, d’oeuf, de beurre fondu, et d’un mélange liquide tantôt lait ou mélange eau et lait souvent aromatisé à la vanille. Et si la levure fraîche rentre désormais dans sa composition la rendant particulièrement aérienne, force est de constater qu’elle ne faisait pas partie de la recette originale.

La gaufre de Bruxelles se caractérise par sa forme régulière et rectangulaire formée par 20 trous… pas un de moins, pas un de plus. Légère, sucrée et croustillante à souhait, elle accueille généreusement une multitude de garniture (fruits, chocolat, chantilly). Elle fut exportée dans les années 60 aux Etats Unis et fit un carton plein à l’Exposition universelle de New York elle est connu là-bas sous le nom de “gaufre belge“, car il semblerait que Bruxelles soit un tantinet trop précis et évasif pour la majorité des américains…

  • Gaufre de Liège

Encore appelée gaufre liégeoise ou plus communément “gaufre au sucre“, la gaufre de Liège est réalisée à quelque chose près des mêmes ingrédients que sa cousine bruxelloise mais se distingue d’elle par sa forme ovale aux bords irréguliers, et par sa texture plus dense et très moelleuse. Mais ce qui la caractérise vraiment, ce sont les morceaux de sucre ou “perles de sucre” glissés dans la pâte qui à la cuisson vont lui donner cette irrésistible saveur caramélisée. Dégustée bien chaude elle ne souffre aucune garniture sa saveur intensément vanillée et caramélisée se suffisant à elle-même.

  • Gaufre de lille

La gaufre de Lille ou “gaufre lilloise” ou encore “gaufre fourrée lilloise“, se différencie en tous points de ses cousines belges. Cette gaufre très fine et aux bords arrondis est fourrée tantôt d’un mélange de beurre et de vanille, tantôt de sucre vergeoise. Elle est réalisée à partir d’une pâte briochée que l’on va venir saisir quelques instants afin de lui conférer sa texture croustillante à l’extérieur et ultra moelleuse à l’intérieur et que l’on va ouvrir dans le sens de la longueur pour la garnir généreusement d’un mélange de sucre et de vanille ou de sucre vergeoise. Cette gaufre a été inventée et commercialisée par la célèbre Maison Méert qui existe encore aujourd’hui.

Gaufres coeur

La pâte à gaufres simple et inratable

Ici, je vous propose une recette de gaufres on ne peut plus classique qui s’apparente plus pour le coup à la version bruxelloise même si ici, on est sur une base de levure chimique et non de levure fraîche.

Pour la recette difficile de faire plus simple :

de la farine, du sucre, de la levure chimique, des oeufs, du lait et du beurre avec la possibilité si vous le souhaitez d’aromatiser à votre convenance votre pâte. On laisse reposer le tout une petite heure au réfrigérateur histoire de libérer le réseau de gluten qui se trouve contenu dans la farine et va apporter de l’élasticité et du moelleux à la pâte en plus de la levure. ET hop ! une touchette dans le gaufrier électrique préalablement chauffé… On ne peut plus simple…

Avec quoi garnir les gaufres ?

Vous trouverez dans les pages de ce blog de nombreuses garnitures qui accompagneront à merveille ces petites gaufres, dont voici une sélection non exhaustive :

Gaufres faciles

Gaufres

De délicieuses gaufres faciles et inratables !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson5 min
Temps de repos1 h
Temps total1 h 15 min
Type de plat: Goûter, Petit déjeuner
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ustensiles

  • gaufrier électrique

Ingrédients

  • 250 g farine
  • 50 cl lait entier
  • 2 oeufs
  • 40 g sucre
  • 70 g beurre fondu
  • 1 sachet levure chimique soit 11g
  • 1 pincée sel

Instructions

  • Mélangez la farine, la levure et le sucre.
  • Battez les oeufs, ajoutez-les au mélange sec et mélangez bien.
  • Ajoutez le lait au fur et à mesure afin d'éviter les grumeaux et remuez.
  • Incorporez le beurre fondu ainsi que la pincée de sel, mélangez de nouveau jusqu'à l'obtention d'une pate lisse et homogène.
  • Réservez la pate à gaufres au frais et laissez reposer 1 heure.
  • Faites chauffer le gaufrier électrique et versez une louchette de pate.
    Laissez cuire entre 3 à 5mn en vérifiant de temps en temps la cuisson. Les gaufres doivent etre légèrement dorées.
  • Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pate.
gaufres coeur

Laisser un commentaire

Evaluer la recette