Desserts

Le jour où j’ai fait « pear » que l’Apple Dappy… le Ginger Pear Dappy !

Alors que les sapins enguirlandés fleurissent dans les
chaumières, qu’au dehors les décorations
lumineuses et devantures enluminées battent leur plein, et que les enfants
cherchent, fébrils, la fenêtre du calendrier qui comblera leur gourmandise, la
douceur ambiante fait que, pour l’heure, la magie de Noël a encore un peu de mal à opérer me concernant. 

Alors, à défaut de bredele, de chocolat chaud et de bonhommes
en pain d’épices, que vous pourrez néanmoins retrouver en fouillant dans les
tréfonds de mes archives dans le dossier intitulé « Avent« , c’est vers un des comtés du Sud-Ouest de l’Angleterre
que ma gourmandise s’est tournée pour régaler notre dimanche après-midi. 

Une
gourmandise repérée il y a des mois de cela déjà chez Cake in the City,
gourmandise testée et maintes fois approuvées. 

Mais pour l’heure point d’apple
dappy, celui-ci s’étant  par le goût du
sort, transformé en un délicieux « ginger pear dappy« , pas très « Devonshire
spirit
 », je vous l’accorde…

Une entorse à la recette originelle pour tout hommage à feu
mes poires, nostalgique que je suis car ces poires, aussi belles furent-elles,
n’ont pas résisté aux assauts du temps. 

Des poires en devenir, de celles que
l’on espère et dont on se languit, autour desquelles on rêve 1001 variations gourmandes, mais qui, au premier coup de vent virulent
qui se lève, tombent, et vous laisse coi…

Pour la version originale je ne peux que vous inviter à vous
rendre sur le site de Cake in the city et si toutefois vous avez envie de
goûter à « pear », alors c’est par ici !

Le jour où j'ai fait "pear" que l'Apple Dappy... le Ginger Pear Dappy !

Ginger Pear Dappy

Ingrédients pour 7 personnes

Le jour où j'ai fait "pear" que l'Apple Dappy... le Ginger Pear Dappy !Pour la
garniture poire gingembre

4 belles poires
épluchées et coupées en petits morceaux

2cm de gingembre frais
Le jus
d’un citron

3 c à s de
sucre

30 g de
beurre

Pour la pâte

250 g de
farine

3 c à s de
sucre

1 c à c de
levure chimique

1 c à c de
bicarbonate alimentaire

60 g de
beurre mou (pas fondu)

2 c à s de
crème fraîche épaisse

50 à 70 ml
de lait

Un peu de
sucre pour saupoudrer

Pas à pas

Commencer
par préparer les poires et les faire cuire à feu moyen dans une poêle après
avoir ajouté le jus de citron, le beurre et le sucre. Râper le gingembre au-dessus. Arrêter la cuisson quand
le jus des fruits s’est évaporé et que les poires commencent à devenir
translucides. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à
180°C – chaleur ventilée.

Préparer
la pâte à l’aide d’un robot. Mélanger rapidement la farine, le sucre, la
levure, le bicarbonate, le beurre et la crème. Ajouter progressivement le lait
(il ne faudra peut-être pas tout utiliser) et arrêter le robot dès que la pâte
commence à former une boule. Le résultat doit être très souple mais pas
collant.

Personnellement,
je vous conseille de placer votre pâte quelques instants dans votre congélateur
(une dizaine de minutes environ) afin que celle-ci durcisse un peu et se tienne
mieux.

Étaler
la pâte sur un plan de travail fariné. Vous devez obtenir un rectangle de 30 x
20 cm sur lequel vous étalerez les pommes. Rouler la pâte en partant d’un des
longs côtés et découper en 7 morceaux que vous disposerez en les espaçant (ils
vont gonfler pendant la cuisson) dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Saupoudrer
de sucre et faire cuire jusqu’à ce que la pâte ait pris une jolie couleur dorée
(25 à 30 minutes).

Servir
tiède accompagné éventuellement de crème montée.

Recette de « Cake in the
city » librement adaptée.

12 Commentaires

Laisser un commentaire