Plats & Accompagnements

Huile aromatisée au combava

… Et toutes les astuces pour réaliser ses huiles aromatisées maison

Faire son huile aromatisée maison…
Mais pourquoi n’y ai-je jamais pensé avant ? (Merci Anne-Hélène pour l’idée !)
Et pourtant, j’affectionne assez ce genre d’huiles pour rehausser mes recettes, apporter une note gourmande, twister un plat et lui donner une autre dimension.
D’ordinaire, lorsqu’on pense “huiles aromatisées” on l’envisage de manière classique avec des herbes aromatiques comme le thym, le romarin ou encore le basilic.
De mon côté, j’avais envie de sortir un peu des sentiers battus et m’aventurer vers là où me mène ma gourmandise…
Et vous connaissez mon penchant (…qui a dit addiction ?!) pour les agrumes.
C’est naturellement que j’ai eu envie de tester une huile aromatisée au combava.

Huile aromatisée au combava

Je possède à la maison une fiole de ce mélange réalisé par Olivier Roellinger.
Il le recommande pour exalter les plats à base de poissons et de fruits de mer.
Pourtant, lorsque je l’ai acheté, c’était avec une toute autre idée en tête !

De mon côté, j’envisageais plus ce mélange en guise d’exhausteur de recettes sucrées pour pratiquer régulièrement l’ajout d’huile d’olive à nombre de mes desserts.
Oui oui, pour l’avoir déjà testé à de nombreuses reprises, l’huile d’olive fait des merveilles dans les plats sucrés, je l’affectionne tout particulièrement dans les gâteaux au chocolat ou encore dans les brioches en remplacement du beurre, il leur confère une parfum subtil et raffiné qui a le don de me chambouler !

Et lors de l’achat de cette huile en boutique, c’était précisément à une brioche que je pensais…
Oui mais voilà, il y a vite eu conflit d’intérêt entre la quantité d’huile préconisée pour la réalisation de la brioche et le coût d’achat d’une fiole.
Ces huiles, ô combien délicieuses, n’en  sont pas moins terriblement coûteuses et envisager de l’utiliser en one shot en brioche est une folie que je n’étais pas prête à faire.

C’est pourquoi faire ses propres huiles aromatisées maison, en plus de pouvoir  faire du sur-mesure, pleinement en accord avec ses goûts,  revêt l’avantage, et non des moindres, de réaliser quelques économies non substantielles , ce type de mélanges se révélant ultra économique !

Mais avant de se lancer dans l’aventure des huiles aromatisées, il y a quelques principes de bases à savoir :

 

Le choix de l’huile

Concernant l’huile toutes les huiles sont envisageables :

  • Huile de colza,
  • Huile de maïs
  • Huile de tournesol
  • Huile de pépins de raisin
  • Huile d’olive

…le champ des possibles est ouvert.

L’huile de pépins de raisin est d’ordinaire l’huile de prédilection dans la mesure où son goût est neutre et qu’elle restituera à merveille les arômes que vous souhaitez mettre en avant. Maintenant rien ne vous empêche comme moi de choisir une huile au parfum plus corsée comme l’huile d’olive.

L’avantage de réaliser son mélange maison, c’est qu’on peut sélectionner des produits de qualité et oser les expériences !

 

La qualité des aromates

Encore une fois, le champ des possibles est vaste et on peut aisément se prendre à jouer aux “apprentis sauciers” (pardon ^^)  et votre choix sera uniquement dicté par vos goûts !

  • Herbes aromatiques
    -thym,
    -romarin,
    -sauge,
    -sarriette,
    -laurier,
    -estragon,
    -fenouil…
  • Épices
    -poivre,
    -vanille,
    -coriandre,
    -cardamome,
    -clou de girofle,
    -badiane,
    -gingembre,
    -fève tonka,
    -piment d’Espelette,
    -safran,
    -carvi,
    -baies de genièvre…
  • Mais aussi
    -truffes,
    -tomates séchées,
    -ail,
    -zestes d’agrumes

Dans tous les cas, le seul impératif est de choisir des aromates sains et secs !

Pour les épices :
N’hésitez pas à les passer quelques secondes dans une poêle chaude. Sans les torréfier pour autant, le simple fait de les chauffer permettra aux épices de développer toute leur saveur pendant la macération.

 

La conservation

-Privilégiez les contenant en verre.
-Pensez à les stériliser avant utilisation.
-Fermer hermétiquement vos contenants (bouchons à étrier mécanique, couvercles à joint…).
-Conserver vos contenants à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.
-Selon les mélanges, comptez entre 2 à 3 semaines pour que la macération opère et que votre huile soit aromatisée.
-Les huiles aromatisées se conservent facilement 6 mois et plus.
-Au-delà de 2 mois de conservation néanmoins, pensez à filtrer votre huile afin d’ôter les aromates et poursuivre ainsi son utilisation.

 

Huile parfumée au combava

 

huile aromatisée au combava

Idéal pour parfumer les poissons et crustacées, mais aussi les desserts !
Temps de préparation5 min
Temps de macération15 d
Temps total15 d 5 min
Type de plat: Base
Cuisine: Française
Portions: 1 bouteille

Ustensiles

  • Contenant en verre

Ingrédients

  • 25 cl huile d'olive extra vierge
  • zests de combava séchés

Instructions

  • Dans un bol, mélangez les zests de combava et l'huile d'olive.
  • A l'aide d'un entonnoir, transvasez dans votre contenant en verre.
  • Fermez hermétiquement.
  • Laissez macérer 1 à 2 semaine à l'abri de la lumière.
  • Vérifiez l'aromatisation et prolongez si nécessaire avant utilisation.
  • Au-delà de 2 mois, pensez à filtrer votre mélange pour ôter les zests et pouvoir poursuivre l'utilisation de l'huile aromatisée.

Notes

Pour réaliser vos zestes de combava séchés
Lavez le combava.
Bien le sécher.
Zester 1/2 combava avec une râpe de type Microplane.
Veillez à ne pas râper le zist (partie blanche entre l'écorce et et la chair) qui apporterait de l'amertume.
Réservez dans un endroit sec à température ambiante pendant une journée en prenant soin de recouvrir de papier absorbant pour éviter la poussière.

 

Huile d'olive au combava

Laisser un commentaire