Desserts

Pavlova aux fraises

A l’honneur aujourd’hui : la pavlova !

Ce dessert d’un indescriptible raffinement et quand les beaux jours pointent le bout de leur nez, la finesse suprême consiste à l’agrémenter de fraises.

Oui le duo fraises et meringue est une combinaison que j’apprécie tout particulièrement, comme cette tarte enrichie également de rhubarbe.

Mais la pavlova aux fraises représente à mes yeux, la quintessence du plaisir

Et à tout-e-s celles et ceux qui n’ont encore jamais goûté à une pavlova, j’ai envie de dire….

Mais qu’attendez-vous ???

Ceci étant, il n’est pas trop tard pour réparer votre bévue ! 

Faites-moi confiance, une fois que vous y aurez goûté, vous vous demanderez comment vous avez fait pour perdre tout ce temps sans en avoir fait plus tôt l’expérience gustative.

Mais pourquoi, me direz-vous, un tel engouement pour ce dessert qui consiste somme toute en l’association de trois ingrédients : une couche de meringue généreusement garnie de crème fouettée et recouverte de fruits de saison ? Eh bien c’est précisément cette association qui en fait son succès !

Sous ses imposantes rondeurs, qui auraient tôt fait de la faire passer pour un dessert roboratif, lourd et indigeste se cache en fait un rare moment de plaisir d’une insoupçonnée finesse, d’une rare délicatesse et d’une légèreté en bouche sans pareil.

Une dégustation alliant le croquant et le fondant conférés par la meringue, signe incontestable de sa réussite de votre meringue : croustillante à l’extérieur et fondante à l’intérieur, l’onctuosité de la crème fouettée et une généreuse couche de fruits venant apporter une opportune pointe de fraîcheur et d’acidité,  pep’s plus que nécessaire et bienvenu,  faute de quoi, ce dessert aurait tôt fait d’être un tantinet soporifique pour ne laisser en bouche qu’une sensation un chouya grasse (mais cela est un ressenti tout à fait personnel qui n’engage que moi….)

Pavlova individuelle aux fraises

Les origines de la pavlova

La pavlova est un dessert qui nous vient d’océanie mais je serais bien en peine de vous dire s’il est  d’origine australienne ou néo-zélandaise, tant ces deux pays n’en démordent pas et en revendiquent chacun la paternité…

Chacun avec des arguments plus convaincants les uns que les autres. un point toutefois sur lequel tous deux  s’accordent est l’origine qui a valu le nom à ce dessert.

Son nom est un hommage à la ballerine russe Anna Matveïevna Pavlova, plus connue sous le nom de “La pavlova” dont le tutu  fit tourner de nombreuses têtes, lors de ses représentations durant ses tournées mondiales suffisamment en tout cas  pour qu’un pâtissier australien ou néo zélandais, selon du côté vers lequel on fait pencher la légende,  aient eu envie de lui rendre hommage au travers d’un dessert aérien d’une incroyable légèreté et d’une rare élégance, un peu comme une danseuse étoile virevoltant sur les planches. Et croyez-moi, le pari est réussi !

Pavlova aux fraises

Réaliser et réussir sa pavlova

Gustativement, la réussite d’une pavlova tient en ce subtil équilibre entre :

  • la meringue,
  • la crème fouettée
  • et les fruits.

Mais techniquement, le point sensible de cette recette est incontestablement la meringue.

En effet, question meringue, difficile d’improviser sous peine de se retrouver avec un meringue collante ou qui va se colorer à la cuisson…

Mais une fois que l’on maîtrise l’art de la meringue (pas de panique, je suis en train de vous concocter un article très détaillé où je vous récapitule tous les conseils pour la réaliser et grâce auxquels vous ne raterez plus jamais vos meringues), ce dessert, même s’il demande un peu d’organisation, est d’une indécente facilité d’exécution !

Meringue pavlova

Afin de ne pas vous laisser déborder, et mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre pavlova sans stresser, vous pouvez tout à fait vous organiser et la préparer à l’avance en décomposant les étapes de sa réalisation.

A savoir : réaliser la meringue la veille et la crème fouettée et le montage le jour J.

Je dirais même que réaliser la veille votre meringue est vivement recommandé car sa cuisson demande du temps. 

Selon la taille entre 1h15 pour les versions individuelles et entre 2 et 3 heures pour le format familial.

Pas d’inquiétude quant à la conservation de la meringue… Une meringue réussie est une meringue bien cuite, elle ne craindra pas l’humidité ambiante et restera bien sèche même pour une utilisation le lendemain. 

Ce dessert en plus d’être d’une délicatesse infini à déguster il est d’une  incroyable élégance et fait son petit effet lorsque vous l’amenez sur la table…

Et l’avantage de la pavlova, c’est que ce dessert est déclinable à l’infini et se déguste en toute saison en prenant soin de la garnir des fruits du moment. 

Pavlova aux fraises

Du croquant, du fondant, du gourmand !
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson1 h 15 min
Temps total1 h 45 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: Australienne, Néo-zélandaise
Portions: 6 personnes

Ustensiles

  • robot de cuisine
  • poche à douille (facultatif)

Ingrédients

  • 150 g blanc d'oeuf
  • 300 g sucre
  • Quelques gouttes jus de citron
  • 200 g crème liquide
  • 2 c. à soupe sucre glace
  • 250 g fraises

Instructions

La veille : Réalisation de la meringue française

  • Préchauffez le four à 100°c en chaleur tournante.
    Dans le bol de votre robot, montez les blancs en neige .
    Commencez à fouetter à petite vitesse (2).
    Lorsque les blancs deviennent mousseux, augmentez la vitesse et incorporez 2 càs de sucre. Ajoutez progressivement le sucre jusqu’à épuisement de ce dernier et augmentez régulièrement la vitesse de votre robot. Vos blancs sont fin prêts lorsqu’ils sont serrés, on dit qu’ils forment un bec d’oiseau, c'est à dire que lorsque vous relevez le fouet la meringue forme une pointe au bout du fouet. Visuellement, la meringue est bien ferme et brillante. En tout et pour tout, vous aurez battu vos blancs pendant au moins 8 à 10mn.
  • Garnissez une poche à douille de la préparation.
  • Sur une plaque de cuisson préalablement recouverte d papier de cuisson, Réalisez des petits dômes d'environ 10cm de diamètre. Veillez à bien espacer les meringues car elles vont légèrement gonfler à la cuisson.
  • Avec le dos d'une cuillère, formez un creux au centre de chaque meringue. Elles doivent avoir l'aspect de petits nids (pour accueillir la crème fouettée).
  • Enfournez pour 1h15 de cuisson.
  • Surveillez régulièrement la cuisson. Si jamais vous apercevez que votre meringue commenvce à se colorer, disposez une grille à l’étage supérieure que vous aurez recouverte d’une feuille de papier aluminium pour que la meringue ne roussisse pas et reste bien blanche.
  • A la fin de la cuisson, éteignez votre four et laissez les meringues à l’intérieur pour qu’elles continuent de sécher. 
    Réservez

Le jour J

    Réalisation de la crème fouettée

    • Placez le bol et le fouet de votre robot au congélateur avec la crème liquide pour une meilleure prise de la chantilly.
    • Lorsque tout est bien frais (crème, fouet et bol), versez la crème liquide et la crème fraîche épaisse dans le bol de votre robot et actionnez le fouet en augmentant progressivement la vitesse toutes les 30 secondes environ. 
    • Lorsque la crème se solidifie, ajoutez le sucre glaceen une seule fois. 
    • Réservez au frais.

    Les fraises

    • Nettoyez vos fraises sous l’eau claire.
    • Egouttez-les puis essuyez-les sur du papier absorbant.
    • Otez la colerette et coupez-les en deux.
    • Réservez.

    Le montage de la pavlova

    • Garnissez chaque meringue de crème fouettée et disposez les farises par-dessus.
    • Vous pouvez agrémenter de feuilles de basilic ciselées, de fleurs de sureau…
    • Servez sans attendre.

    Notes

    Il est préférable de réaliser le montage de la pavlova juste avant de servir.
    Si vous ne dégustez pas toutes les pavlovas le jour même, conservez les éléments individuellement (meringue/ crème fouettée/ fraises) et assemblez les avant de les servir.
    Pavlova à la fraise

    Laisser un commentaire