Plats & Accompagnements

Pokebowl au thon albacore

Vous êtes amateur de poisson cru ? Ou plus exactement cuit dans une marinade, alors pas de doute, vous allez adorer ce pokebowl au thon albacore

Le pokewowl, kesako

Le pokebowl est la version moderne d’un plat ancestral et traditionnel qui nous vient tout droit d’Hawaï et si vous souhaitez le prononcer comme les puristes dites : Pok-ay ! 

Le mot “poke” signifie “haché en morceaux” ou “couper

A l’origine, ce plat est le plat du “pauvre” hawaIen, composé modestement de poisson cru mariné. coupé en cube servi avec des algues et aromatisé avec du sel….hawaïen évidemment !

Ce plat a connu son apogée dans les années 70, pour nous revenir en force dans les années 2010 avec la vague de restaurants new yorkais qui ont su remettre au goût du jour cette recette traditionnelle en prenant quelques libertés avec le plat originel dont il s’inspire grandement néanmoins .

Le poke bowl, n’est pas sans nous rappeler deux autres plats bien connus, dont il pourrait être le condensé, à savoir :

  • le chirachi japonais, composé de riz, de poisson cru et de légumes,
  • et le ceviche d’origine péruvienne composé de poisson cru cuit à l’aide d’une marinade élaborée à partir d’un  jus de citron vert que l’on va agrémenter de tout un tas d’épices et de condiments.
Poke bowl de thon albacore
poke bowl au thon

La composition d’un pokebwol

Le poke bowl, si on résume c’est un genre de salade composée, un plat complet qui a ce côté complètement ludique, puisqu’on va pouvoir le composer au gré de notre imagination et de nos envies gourmandes !

Bon histoire de ne pas s’égarer tout de même… et que l’on puisse encore appeler ça un poke bowl, il va falloir quand même respecter quelques éléments de base qui font l’identité même de ce plat, mais vous allez voir, c’est tellement général que la possibilité des interprétations est quasi illimitée et tout le monde pourra y trouver son bonheur en réalisant le poke bowl qui lui ressemble…

Voici donc ce qui est de bon ton de trouver dans un poke bowl :

  • Un féculent

souvent du riz (blanc, brun, basmati, noir..) que vous pouvez tout aussi bien troquer par du quinoa (blanc ou rouge c’est selon)

  • Des protéines

Sous la forme que vous souhaitez :

Du poisson

Si vous voulez faire comme les puristes , dans ce cas vous prendrez du thon comme dans le plat d’origine, mais vous pouvez tout à fait varier les plaisirs et le remplacer par du saumon, de la dorade, du cabillaud, du chinchard, du bar,  en fait tous les poissons que vous pouvez traditionnellement manger en ceviche ou carpaccio ou qui viennent agrémenter les nigiri sushis),

Thon albacore tranché
Thon albacore

Des fruits de mer

Là aussi vous avez l’embarras du choix : 

Soit en optant pour des crustacés comme des crevettes (crues ou cuites à votre convenance), soit pour des mollusque comme du poulpe ou des huîtres, à moins que vous ne préfériez vous laisser séduire par quelques noix de Saint Jacques ?

et enfin du fromage ou du tofu peuvent être une bonne option.

  • Du croquant

Que vous allez apporter grâce à l’ajout de fruits frais, légumes ou fruits à coque.

Je ne vous fait pas la liste, mais pensez textures ( n’oubliez pas que comme pour toutes les salades et la majorité de plats de manière générale : on veut du fondant, du croquant, du croustillant !), pensez couleurs sans négliger pour autant l’association des saveurs….

  • La sauce et la marinade

La sauce

Un seul mot d’ordre : Osez ! Oubliez la classique vinaigrette, et lancez-vous !

Exotique, sucrée, fruitée…innovez !

Ici, j’ai misé sur les saveurs asiatiques en réalisant une sauce à base d’huile de sésame, de sauce soja, de vinaigre de riz, de gingembre frais râpé et afin de lui donner du corps, j’ai rajouté de pâte de noix de cajou que l’on trouve en magasin bio voire même dans certaines grandes surfaces. Vous pouvez troquer cette pâte par celle au sésame ou par du beurre de cacahuètes.

Dites-vous que c’est cette sauce qui va venir lier tous les ingrédients et donner la tonalité à votre poke bowl, il est donc important qu’elle ait une saveur affirmée.

La marinade

Même si ici la marinade est facultative, en effet vous pouvez très bien dé-couper votre poisson en cubes et le mettre tel quel dans le pokebowl, néanmoins j’ai préféré le faire mariner préalablement. Pour cela j’ai réalisé une marinade à base d’huile de sésame, de sauce soja er de gingembre pour rester dans les tonalités asiatiques que je souhaitais donner à mon plat.

  • Le topping

C’est un peu la cerise sur le gâteau, le clou du spectacle !

Il est censé finir votre plat en beauté sans le dénaturer mais au contraire améliorer l’ensemble.

J’avoue avoir un faible pour la combinaison de petites graines et d’herbes aromatiques.

Petites graines de type graines de sésame voire même gomasio (le côté iodé de ce condiment s’associe à merveille avec le poisson), graine de courges, pourquoi pas du kasha ( du sarrasin grillé qui fonctionne à merveille dans les recettes sucrées comme dans ces cookies, mais qui se prêtent également à merveille aux plats salés comme ce genre de salade )…

Quant aux herbes, j’ai un penchant pour tout ce qui est ciboule, ciboulette, cive ou cébette en saison.

Voilà je vous ai donné les grandes lignes, maintenant c’est à vous de jouer pour réaliser le pokeëbowl qui vous ressemble !

Recette poke bowl de thon
Recette de poke bowl au thon

Pokebowl au thon albacore

Un plat complet, frais et healthy !
Temps de préparation30 min
Temps de macération (facultatif)30 min
Temps total30 min
Type de plat: Plat principal, Salade
Cuisine: Américaine, Hawaïenne
Portions: 2 personnes

Ingrédients

  • 200 g steak de thon
  • 1 pomme verte
  • 1/4 citron vert
  • 1 fruit de la passion
  • 1/8 chou blanc
  • 100 g riz
  • 1 poignée roquette
  • 1 c. à soupe graines de sésame torréfiées
  • 2 tiges cébette

Sauce

  • 3 c. à soupe huile de sésame
  • 1 c. à soupe vinaigre de riz
  • 3 c.à soupe sauce soja (ici sucrée)
  • 1,5 c. à soupe pâte de noix de cajou

Marinade

  • 2 c. à soupe sauce soja salée
  • 1/2 c. à soupe huile de sésame
  • 1 c. à soupe gingembre frais râpé

Instructions

  • Coupez le thon en assez gros cubes (environ 2cmx2cm).

Réalisez la marinade

  • Dans un bol mélangez l'huile de sésame, la sauce soja salée et le gingembre râpé. Mettez les dés de thon et réservez au frais environ 30mn.
  • Faites cuire le riz dans une casserole d'eau bouillante légèrement salée, le temps préconisé sur votre sachet. Egouttez et réservez.
  • Râpez finement le chou à l'aide d'un couteau, d'une mandoline ou la découverte du jour ultra pratique : la tranchette à fromage ou kaasschaaf pour les puristes, ce petit outil magique néerlandais.
  • Rincez votre pomme verte, coupez-la en fines tranches et arrosez-la d'un filet de jus de citron pour éviter que la chair noircisse.

Réalisez la sauce

  • Mélangez l'huile de sésame, la sauce soja sucrée, le vinaigre de riz et la pâte de noix de cajou. Personnellement afin que tout les ingrédients se mélangent parfaitement, je mixe le tout.

Le dressage

  • Dans deux bols, versez le riz, ajoutez les dés de thon, les lamelles de pommes, le chou en lamelles, la roquette. Disposez au centre du fruit de la passion. Parsemez de cébettes ciselées et de graines de sésame et en dernier lieu ajouter la sauce. Servez sans attendre.
Poke bowl de thon
Pokebowl au thon albacore

Laisser un commentaire

Evaluer la recette