Plats & Accompagnements

Pot au feu

Le pot au feu, tout comme la potée, fait partie de ces plats que l’on adore cuisiner lorsque vient la saison hivernale. Roboratif à souhait, convivial et familial, simple à préparer et relativement économique pour un plat contenant de la viande, il se révèle le plat dominical par excellence qui fait en général l’unanimité toutes générations confondues tant il se veut généreux et gourmand.

Comment préparer un pot au feu ?

Le pot au feu est traditionnellement composé d’un assortiment de viande de boeuf qui va cuire longtemps à feu très doux dans un bouillon de légumes généralement constitué de carottes, navets, poireaux, d’une branche de céleri, d’un oignon dans lequel on aura préalablement piqué quelques clous de girofle, agrémenté d’un bouquet garni et de pommes de terre que l’on prendra soin de cuire séparément histoire de ne pas troubler le bouillon….

Pour le servir, prévoyez à disposition quelques cornichons et un pot de moutarde avec lesquels il est coutume de le déguster.

Le pot au feu est un plat assez simple à réaliser mais qui demande du temps, pas en terme de préparation rassurez-vous mais essentiellement en terme de cuisson.

En effet, le pot au feu est typiquement le genre de plat qui demande à mijoter, à bloblotter comme j’aime à dire, longtemps, très longtemps à feu tout doux, et on ne peut pas trouver meilleur contenant qu’un grand plat en fonte qui va permettre une conduction idéale de la chaleur.

Un plat simple, je disais, qui comme tous les plats simples requièrent de notre part une attention particulière quant aux ingrédients choisis. Et dans la mesure où l’élément phare dans cette recette mis à part les légumes est la viande on s’attachera à choisir les morceaux qui conviennent.

Pot au feu classique

Quelle viande choisir pour un pot au feu ?

Pour faire un bon pot au feu, le mieux est encore de varier les morceaux de viande de boeuf qui vont le composer et ce afin d’apporter une grande richesse gustative à ce plat.

En effet, je ne vous apprend rien en vous disant qu’en matière de boeuf chaque pièce à ses caractéristiques, certaines seront à privilégier pour rôtir, griller, poêler ou encore sauter comme l’entrecôte, la côte de boeuf, les filets et faux-filets, le rumsteck…

En revanche, pour réaliser un succulent pot au feu privilégiez les morceaux dit à faire bouillir mais ceux à braiser s’y prêteront aussi très bien !

Ainsi :

  • le paleron,
  • la macreuse,
  • le jumeau ,
  • plat de côte,
  • mais aussi le jarret,
  • ainsi que la gîte

feront des merveilles dans votre pot au feu !

Et surtout un incontournable…n’oubliez pas l’os à moelle !

L’os à moelle c’est un peu la cerise sur le gâteau du pot au feu…

Non seulement il va donner un goût généreux à votre plat mais surtout  n’oubliez de tartiner cette substantifique moelle sur une tartine d’un bon pain de campagne parsemé de quelques grains de fleur de sel. Comme le disait ma grand-mère : “C’est le petit jésus en culotte de velours !”

La question existentielle du pot au feu

On démarre comment : à l’eau froide ou à l’eau chaude ?

Je serais tenter de vous faire une réponse de normand… Mais je vais m’efforcer d’être un peu plus précise et vous répondrais rien de tout ça.

Vous pouvez commencer la cuisson à température ambiante voire température du corps soit 37°c histoire de ne pas agresser la viande et faire ainsi monter progressivement en température sans prendre trop de temps ce qui serait le cas en démarrant à l’eau froide…

Autre détail, la cuisson se fait toujours à découvert.

Que faire avec les restes du pot au feu ?

Un conseil : voyez grand car le pot au feu, outre d’être un plat que l’on peut manger plusieurs fois et qui est encore meilleur réchauffé, c’est typiquement le genre de plat qui se recycle à merveille.

Un trois en un comme je les affectionne :

  • le traditionnel pot au feu,
  • le surplus du bouillon une fois dégraissé pourra être servi en soupe, que vous pourrez agrémenter à loisir de vermicelles,
  • les restes de viande et de légumes quant à eux seront décliner le lendemain en un délicieux hachis parmentier

Pot au feu

Un plat classqiue de l'hiver
Temps de préparation45 min
Temps de cuisson4 h
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingrédients

  • 1 kg boeuf macreuse, paleron, macreuse, gite…
  • 4 os à moelle
  • 3 poireaux
  • 3 carottes
  • 3 navets
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 3 clous de girofle
  • 1 bouquet garni thym, laurier, romarin
  • gros sel
  • grains de poivre

Accompagnement

  • fleur de sel
  • moutarde
  • cornichons

Instructions

  • Disposez les viandes dans un faitout, couvrez avec 4 à 5 litres d'eau tempérée et portez à ébullition.
  • Retirez l'écume qui se forme au fur et à mesure.
  • Ajoutez le bouquet garni ainsi que l'oignon piqué de clous de girofle.
  • Assaisonnez d'un peu de gros sel et ajoutez les grains de poivre.
  • Laissez cuire à découvert et à feu doux pendant 3h.
  • Épluchez les poireaux, les carottes, les navets, le céleri et les pommes de terre.
  • Ajoutez les os à moelle et tous les légumes sauf les pommes de terre et poursuivez la cuisson pendant 1 heure.
  • Dans une casserole à coté, faites cuire les pommes de terre.
  • Servez avec de la moutarde et des cornichons et n'oubliez pas de déguster l'os à moelle sur une gtartine avec un peu de fleur de sel.
Pot au feu - Recette traditionnelle

Laisser un commentaire

Evaluer la recette