Desserts

Quatre-quarts

Même si on craque pour les naked cakes, layer cakes et autre number cakes qui ont actuellement le vent en poupe, force est de constater que ces gâteaux ultra-tendances ne voleront jamais la vedette aux gâteaux traditionnels. Vous avez remarqué lorsqu’un besoin urgent de cocconing se fait sentir, comme on revient irrésistiblement aux intemporels comme le quatre-quarts en l’occurence ici ?

Quatre-quarts

Mais pourquoi diantre le quatre-quarts s’appelle-t-il « quatre-quarts » ?

Recette emblématique de Bretagne, comme le kouign amann et le far breton,  le quatre-quarts tient son nom des quatre éléments de la recette qui le composent, à savoir :

  • les œufs,
  • la farine,
  • le sucre,
  • et le beurre.

…chacun y entrant pour un quart, le poids des œufs déterminant le poids des trois autres ingrédients (la farine, le sucre et le beurre).

Quatre ingrédients en proportion égale donc, avec pour seule variante l’aromatisation pour laquelle on optera et qui apportera la touche personnelle à votre quatre- quarts, que ce soit

  • la traditionnelle vanille,
  • des zestes d’agrumes (citron, citron, vert, orange, combava ou pourquoi pas pamplemousse).

D’aucun, j’en connais, y ajoute même une larme de rhum.

Fut un temps pas si lointain où, j’assistais impuissante derrière la vitre de mon four au triste spectacle de mon quatre- quarts ne gonflant pas, pire de le voir après une vaine tentative de se hisser au-delà du sommet du moule, retomber lamentablement. Mais ça c’était avant, la bouteille à la mer lancée sur instagram.

 

Quatre-quarts breton

 

Les caractéristiques d’un quatre-quarts

On fait souvent la méprise (j’avoue, moi la première il y a peu encore) entre cake et quatre-quarts, alors qu’on attend d’un cake qu’il soit comme les madeleines bien gonflé, ce n’est pas une caractéristique que l’on recherche pour un quatre-quarts.

On attend d’un quatre quart qu’il soit fondant.

Pour cela, il est important de veiller à bien respecter l’ordre de mélange des ingrédients.

Ainsi on commencera par blanchir les œufs à température ambiante (une règle d’or en pâtisserie) et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange légèrement mousseux.

Ensuite vient le beurre fondu. Et enfin, ajoutez d’un seul coup la farine, la levure le sel et le parfum choisi sans trop insister pour que la pâte ne devienne pas élastique.

Il semblerait également que tamiser la farine et la levure au préalable revête son importance dans l’obtention d’un quatre quart mousseux et fondant.

Contrairement à la légende populaire, un quatre-quart n’a pas besoin d’être gonflé, contrairement au cake son cousin germain.

Suite à ma conversation ce week-end avec nombre d’entre vous, m’est revenu en mémoire le quatre-quarts de la Maison Riguidel à Quiberon, sans conteste le meilleur quatre-quarts qu’il m’est était donné de déguster ainsi que le meilleur kouign Amann aussi du reste..) aérien, fondant, délicieusement parfumé et… plat !
J’ai pour le coup regardé mon quatre-quarts d’un autre œil, le trouvant bien plus réussi que je ne le pensais de prime abord. 

Quatre-quarts moelleux versus quatre-quarts à la croute croustillante

Si vous voulez un cake ultra-moelleux, il vous faudra le filmer à chaud immédiatement après le démoulage. et éventuellement le congeler.
Si vous préférez un cake avec une légère croûte,  vous le laisserez tranquillement refroidir et le filmerez à froid.

Les différences entre un cake et un quatre quart ?

Lorsqu’on parle de cake, on fait allusion au gâteau anglo-saxon composé de sucre, de farine, d’œufs et de beurre agrémenté de raisins de Corinthe et de fruits confits.
Mais par extension, le cake est aussi et surtout le terme générique pour désigner les gâteaux, traduction du mot gâteau en anglais. Il peut ainsi être sucré mais aussi salé, à déguster chaud aussi bien que froid et que l’on peut également adapter en fonction des produits de saison. Je vous invite d’ailleurs à redécouvrir la version de cake au citron que je vous avais proposé sur le blog.

Le quatre-quarts peut donc être considéré comme un type de cake de par les ingrédients de base qui le compose.

Quatre-quarts

Un gâteau simplissime et délicieusement moelleux et au bon goût de beurre !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson40 min
Temps total50 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française

Ustensiles

  • moule à cake de 20cm

Ingrédients

  • 150 g œufs (soit environ 3 œufs)
  • 150 g sucre
  • 150 g beurre
  • 150 g farine
  • 1 c. à café levure chimique
  • zeste de citron
  • 1 pincée sel

Instructions

  • Préchauffez le four à 180°.
  • Dans le bol e votre robot, battez les œufs et le sucre jusqu'à l'obtention d'une crème blanchâtre et légèrement mousseuse.
  • Mettez le beurre dans le moule de cuisson et enfournez.
  • Une fois le beurre est fondu, incorporez-le à la préparation en continuant de fouetter jusqu'à ce qu'il soit bien absorbé.
  • Ajoutez enfin en une seule fois, sans trop insister, la farine mélangée à la levure, au sel, et au zeste de citron.
  • Versez la pâte dans le moule beurré.
  • Enfournez pendant 40mn environ.
  • Vérifiez le cuisson en enfonçant la pointe d'un couteau au centre du gâteau. S'il ressort sec et sans trace, le gâteau est cuit.
  • Démoulez sur une grille au sortir du four.
  • Si vous souhaitez un quatre-quarts moelleux : enveloppez-le à chaud.
  • Si vous souhaitez une croûte croustillante : Laissez-le refroidir.

Notes

Le quatre-quarts est encore meilleur le lendemain.
c'est un gâteau qui supporte parfaitement la congélation.

Quatre-quarts en tranches

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire