Boissons Cuisine sauvage

Sirop de baies de sureau noir

Dans la gamme des parfums de sirop que l’on peut réaliser maison, le sirop de baies de sureau est véritablement original et change de tout ceux que vous aurez pu goûter jusque-là. Avec ses arômes si singuliers et son petit côté sauvage en prime, il sort vraiment des sentiers battus et en charmera plus d’un !

Et tout comme la gelée, le sirop de baies de sureau noir fait partie des grands classiques que l’on peut confectionner avec cette petite baie.

Lors de sa confection, on peut envisager ce sirop sous deux aspects :

  • Soit s’en tenir à la version plaisir,
  • Soit l’envisager pour ses propriétés curatives.

Les bienfaits du sureau noir

Si  le sureau noir est apprécié pour les qualités gustatives incontestables de ses fleurs au printemps et de ses baies en été, il est aussi réputé pour ses vertus thérapeutiques nombreuses et variées.
Même si ces savoirs ont été quelque peu perdus au fil des années, les bienfaits du sureau n’en demeure pas moins toujours d’actualité.
En effet, le sureau noir est connu depuis la nuit des temps sous le nom de “l’arbre magique”. Il est évoqué dans de nombreuses croyances ancestrales, apparaissant comme le protecteur du foyer, l’arbre médecine ou encore le pharmacien de la maison.

Et pour cause cet arbuste possède un large spectre d’utilisations et chacune de ces parties possèdent  des propriétés thérapeutiques spécifiques :

  • L’écorce

Entendez l’écorce verte qui se cache sous la première couche visible d’écorce grise est très riche en nitrate de potasse, en tanin et en acide valérianique lui conférant des propriétés diurétiques et laxatives.
Elle est ainsi recommandée sous forme de  décoction, contre :

  • la rétention d’urine,
  • la goutte,
  • les coliques néphrétiques
  • et les rhumatismes.
  • Les feuilles

Les feuilles fraîches sont très riches en acide cyanhydrique, ce qui, à forte dose, peut s’avérer toxique. Mais utilisées en quantité raisonnable, elles offrent une gamme impressionnante de bienfaits.

  • En cataplasme, elles apaisent les contusions et soulagent les maux de dents.
  • Elles sont utilisées également en cas de brûlures et sont efficaces pour stopper les petites hémorragies nasales lorsqu’elles viennent d’être cueillies.
  • Les jardiniers quant à eux, les transformeront en un purin luttant efficacement contre les pucerons et le mildiou.
  • Les fleurs
  • En décoction, elles ont des propriétés calmantes, émollientes et adoucissantes pour la peau.
  • En ingestion, elles se révèlent être un parfait sudorifique (elles favorisent la transpiration) et sont recommandées pour soigner les grippes, rhumes ou les petits refroidissements.
  • Les baies

Les baies regorgent de substances actives : glucoside, tyrosine, nitrate de potassium, carotène, différents acides…

  • Le rob, c’est -à-dire le concentrée de jus de baies de sureau est au même titre que les fleurs reconnu pour ses propriétés sudorifiques , idéal pour venir à bout des grippes, bronchites et autres toux rebelles.

 

Un arbuste précieux donc, même si de notre côté, nous nous en sommes tenus à la version plaisir à déguster dilué dans de l’eau plate, de l’eau pétillante ou pourquoi pas à ajouter à votre kéfir ou dans un cocktail version virgin ou alcoolisé.

 

Sirop de baies de sureau noir

Sirop de baies de sureau noir

Un sirop au parfum singulier avec un petit côté sauvage !
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson15 min
Temps total35 min
Type de plat: Boissons
Cuisine: Française

Ustensiles

  • extracteur de jus

Ingrédients

  • 600 g baies de sureau noir soit 525g de jus
  • 525 g sucre
  • 1 citron

Instructions

  • Rincez les baies de sureau à l'eau fraîche.
  • Égouttez-les et égrappez-les.
  • Passez les baies à l'extracteur de jus.
  • Pesez le jus obtenu et ajoutez le même poids en sucre.
  • Versez le jus dans votre bassine à confiture avec le jus de citron et le sucre.
  • Mélangez bien, portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen pendant environ 10 à15 minutes.
  • Pendant ce temps, stérilisez à l’eau bouillante les bouteilles en verre.
  • A l'aide d'un entonnoir, remplissez les bouteilles avec le sirop bouillant.
  • Refermez et conservez au réfrigérateur.

Notes

Conservation

Ce sirop se conserve 3 mois au réfrigérateur.

Je ne possède pas d'extracteur de jus

  • Dans une casserole en inox (car le cuivre fait une réaction chimique avec le  sureau pur, changeant le goût et la couleur), mettez vos baies de sureau lavées et triées avec un peu d’eau (environ 1/2 verre d’eau pour 750g de sureau).
  • Faites chauffer 10 minutes à feu moyen . Les baies vont éclater et libérer leur jus et vous pouvez favoriser le process en les écrasant avec un écrase-purée manuel, un chinois ou une étamine.
  • Filtrez le jus en le passant dans un chinois en pressant les baies contre les parois pour en extraire un maximum de jus
 
Si vous souhaitez confectionner ce sirop pour ses bienfaits préventifs, il vous suffira de suivre la recette ci-dessous :

Le rob

Sirop médicinal préconisé en cas de grippe, de mal de gorge ou de toux.
Vous pouvez le prendre de manière préventive en saison hivernale.
Pour transformer le jus de sureau en rob
Pesez le jus de sureau
Dans une casserole en inox  (car le cuivre fait une réaction chimique avec le sureau pur, altérant le goût et la couleur), faites-le réduire de moitié à feu doux pour obtenir un jus concentré.
Pour 250ml de jus concentré, ajoutez 400g de miel.
Faites chauffer de nouveau jusqu'à l'obtention d'un jus sirupeux.
Versez le liquide obtenu encore bouillant dans des bouteilles en verre stérilisées et conservez ce sirop au réfrigérateur pendant 6 mois.
Consommez 1 à 2 cuillerées à café par jour soit entre 5 à 10g.
Source : "L'appel gourmand de la forêt" de Linda Louis

 

Sirop de baies de sureau noir

Sirop aux baies de sureau

Laisser un commentaire