Desserts

Tarte au chocolat et aux mûres

Mûres

« Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour »Confucius

Confucius?Confucius !

… vient là que je te botte les fesses !!!

Oui, c’est un peu la réflexion qui me vient assez spontanément du reste à la lecture de cette phrase qui se veut soi-disant remplie de sagesse.

Eh oui Confucius, si tu te tenais en face de moi , sache que tu m’entendrais !!!

Car je fais partie de ces personnes qui ont fait de leur passion leur métier.

Je m’éclate dans ce que je fais, je ne vois pas les journées passées, je m’épanouis.

Et même si, comme tu le dis si justement, j’ai choisi un métier que j’aime; crois-moi, j’ai bien l’impression de travailler, voire même de trimer parfois !!!

Pourquoi ?

Eh bien, parce que je suis freelance, un mot qui n’existait pas à ton époque j’en conviens.

Sache Confucius que lorsque tu es freelance, tu ne fais pas un, mais 1001 métiers !

Sur le papier, je suis photographe auteur.

Mais si on précise un peu les choses, je suis photographe et styliste culinaire.

Tiens, voilà subitement 3 métiers en un !

Et crois-moi, ça ne s’arrête pas là !

Car si on gratte un peu, et bien on se frotte à la réalité de tous les freelance et là, on tombe dans les méandres du bon vieux couteau suisse !

Et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, me voilà  :

Photographe – la base,

Styliste – la mise en scène, essentielle !,

Cuisinière – indispensable matière première,

Décoratrice d’intérieur – et oui parfois la maison entière sert d’ambiance,

Déménageuse – quand le meuble derrière ne correspond pas à l’ambiance que tu recherches et que celui qui se trouve à l’étage dans ta chambre te semble

plus approprié …,

Plongeuse – non le lave-vaisselle ne fait pas tout,

Peintre – quand tu es lassée de ta bonne vieille table et que tu te dis qu’en blanc elle serait pas mal…,

Bricole girl – quand 3 jours avant le shooting, tu te mets à teindre tes tissus car en gris ce sera plus joli pour la photo !

Jardinière – tu éviteras ainsi de passer pour une psychopathe aux yeux de ton charmant primeur quand tu choisis tes feuilles de roquette une par une,

comme si tu leur faisais passer un entretien d’embauche…parce qu’il faut qu’elles soient jolies pour la photo !,

Chineuse – le vintage à moindre coût ça se mérite et ça se déniche !,

Commerciale – vive la pêche aux clients !,

Comptable – les devis et factures…le nerf de la guerre,

Secrétaire – vive la rédaction des courriers accompagnant les devis, un brin de personnalisation ne nuit pas !

Standardiste – “Florence, votre photographe culinaire préférée j’écoute !”,

Pédagogue – pour éduquer le client aux joyeusetés de notre métier : Coucou l’Agessa !!!,

avocat – Non ce n’est pas parce que tu as trouvé ma photo jolie que tu as le droit de t’en servir gracieusement pour ta communication…,

Psychologue – crois-moi cette qualité peut te sauver la vie quand ton client croit que tu fais juste clic-clic sur un bouton !,

Négociatrice – comment ça c’est trop cher ?!,

Community manager – vive la communication 2.0 !

Gestionnaire – vous imaginez bien qu’avec toutes ces activités, un minimum d’organisation s’impose !,

Et Last but not least :

Bidouilleuse en chef ! – tu ne peux pas imaginer à quel point !

Peut-être le plus important pour survivre dans l’aventure impitoyable mais tellement palpitante de freelance !

Alors à l’avenir Confucius..tu seras prié de tourner 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler !

Allez, sans rancune hein ?!

Tarte au chocolat et aux mûres

Tarte au chocolat et aux mûres

Pour la pâte :

250g de digestive biscuits

100g de beurre fondu

50g de cacao en poudre

2 pincée de fleur de sel

Pour la ganache au chocolat

300g de chocolat au lait

250g de mascarpone

300g de crème liquide à 30%

15g de miel d’acacia

Garniture :

25g de chocolat noir râpé

50g de mûres

Ecrasez les digestives biscuit à l’aide d’un mortier.

Ajoutez le cacao et la fleur de sel. mélangez. Rajoutez le beurre fondu et mixez l’ensemble pour amalgamer la pâte.

Foncez la pâte dans un moule préalablement beurré. Piquez à la pâte avec une fourchette.

Réservez au frais pour faire durcir la pâte.

Préchauffez le four à 180°c.

Pendant ce temps, cassez grossièrement les morceaux de chocolat et faites le fondre à feu doux dans une casserole avec la crème liquide.

Mélangez régulièrement. Lorsque la préparation est fondue, versez le mélange dans le bol de votre robot, ajoutez le mascarpone, le beurre fondu et le miel et fouettez à vitesse 2 jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse.

Garnissez le moule de la préparation et enfournez pendant 30 à 40mn.

Laissez refroidir la tarte. Avant de servir, parsemez de mûres et de chocolat râpé.

Tarte choco mûres

Tarte aux mûres et au chocolat

4 Commentaires

Laisser un commentaire