Desserts

Tarte rustique aux quetsches


Vous avez envie de vous régaler d’une délicieuse tarte sans pour autant passer des heures à réaliser un dressage impeccable ? Pas de doute, la tarte rustique est faite pour vous ! Elle saura mettre en valeur n’importe quel fruit de saison comme ces délicieuses quetsches fraîchement cueillies dans le verger !

J’avoue avoir un penchant immodérée pour les tartes en tout genre… est-ce parce qu’elle mettent en valeur le goût des fruits ? Est-ce pour pour la saveur de la pâte qu’elle soit feuilletée, sablée ou brisée et sucrée ? Ou peut -être pour l’association de ces deux éléments ? …probablement !

Avec la tarte rustique, il y a une autre dimension…

A bien y réfléchir, je crois que ce qui me plait, c’est son look vintage à souhait et un tantinnet anarchique (mon côté bordélique peut enfin s’exprimer sans retenue et s’en donner à coeur joie !) mais aussi sa facilité d’execution. En effet difficile de faire plus simple que cette tarte !

Tarte rustique aux quetsches
Tarte rustique aux quetsches

Qu’appelle-t-on une tarte rustique ?

Une tarte rustique, c’est une tarte que l’on va confectionner sans moule ni sans l’aide du moindre cercle à pâtisserie.

En effet, une fois la pâte abaissée elle peut accueillir en son centre la garniture pour venir la recouvrir partiellement des rebords de la pâte, sans se soucier si cela va être régulier. Je dirais même mieux, moins cela sera régulier et mieux se sera ceci afin de jouer à fond la carte “rustique” !

Alors qu’a contrario, avec les autres tartes, en plus de dresser joliment la garniture, on va venir accorder une attention toute particulière au dressage de la pâte, et peu importe qu’elle soit brisée, sablée ou encore feuilletée.

Mine de rien cela rassemble un certains nombre de savoirs faire :

  • L’abaisser de manière uniforme,
  • Bien appliquer l’abaisse contre les parois du moule ou du cercle,
  • Enlever l’excédent de pâte,
  • et donner un joli rendu en travaillant les bords,

et là plusieurs options s’offrent à vous : soit vous allez pincer le bords avec une pince ad hoc, soit vous pouvez les chiqueter avec le dos d’un couteau, ou les festonner à l’aide d’un emporte pièce rond.

Bref quelle que soit la méthode retenue, maîtriser le tour de main s’impose afin que le rendu soit harmonieux et présente impeccablement. !

Mais avec la tarte rustique, bye bye chiquetage et festonnage ! On oublie la technique ! Et on essaie de faire joli avec les moyens du bord ! 

Tarte rustique aux quetsches
Quetsches

Réussir une tarte rustique

La seule contrainte de la tarte rustique c’est qu’elle ne peut pas se plier à toutes les garnitures, je m’explique…

Dans la mesure où vous faites l’impasse sur le moule, vous n’allez pas pouvoir utiliser une garniture trop liquide, sous peine d’avoir toutes les peines du monde à réaliser le montage. Aussi éviter les garnitures crémeuses ou encore celles réalisées à base d’oeufs.

Du coup un seul mot d’ordre : 

on donne la part belle aux fruits ! 

Et pour ceux qui, comme ces quetsches, sont susceptibles de fondre à la cuisson et rendre ainsi pas mal de jus, l’astuce consiste à ajouter dans le fond de votre tarte une couche de poudre d’oléagineux (amandes, ou noisettes) qui va venir imperméabiliser votre pâte en absorbant le jus rendu par les fruits à la cuisson. Et pour ceux qui ne court pas après le goût de l’amande ni de la noisette, vous pouvez utiliser du “jock“, une préparation culinaire servant à la réalisation d’entremets mais aussi , comme ici (car je n’avais pas de Jock) de la blédine, préparation à base de céréales utilisée dans l’alimentation infantile.

Une astuce culinaire qui peut se révéler salvatrice lorsqu’on souhaite réaliser une tarte avec des fruits susceptibles de rendre pas mal de jus, c’est le cas pour :

  • tous les fruits rouges de manière générale (fraises, framboises, mûres…),
  • des figues,
  • des prunes ,
  • mais aussi des mangues…. .
Tarte rustique aux quetsches
Prunes-Quetsches

Miser sur l’originalité de la pâte à tarte

Dans la mesure où on ne va pas pouvoir jouer sur l’ajout d’une crème à associer avec les fruits et que ceux-ci vont se retrouver bruts, le seul élément de cette tarte sur lequel on va pouvoir jouer pour apporter un petit truc en plus, c’est la pâte à tarte.

Et croyez-moi, on peut lui donner du caractère de mille et unes manières !

La farine

En effet, oubliez l’ultra classique farine blanche, ou plutôt mixez-là avec d’autres farines qui vont donner du goût et une identité forte à votre pâte.

Ainsi pensez :

  • farine de sarrasin,
  • farine de châtaigne,
  • farine d’avoine,
  • farine d’épeautre..

Osez les mélanges !

Pour cette tarte, j’ai associé de la farine blanche avec de la farine de Kamut que j’aime tout particulièrement pour ses saveurs rondes et sucrées et j’ai également ajouté de la farine de châtaigne pour sa typicité et son caractère prononcé.

Les graines et fruits à coque

Une autre manière également d’apporter de la saveur à votre tarte c’est d’ajouter des petites graines dans votre pâte à tarte.

Cela va non seulement lui apporter du goût mais cela va avoir pour autre avantage non négligeable, de lui donner du corps, de la texture, de la mâche.

ainsi, pensez aux :

  • Graines de sésame torréfiées, blondes ou noires, ou un mélange des deux,
  • cacahuètes, amandes, noisettes, noix de cajou ou de pécan concassées,
  • Les pistaches peuvent être également intéressantes pour leur goût mais également pour leur couleur, tout comme les graines de courge.

Pour cette tarte, j’ai opté pour du kasha, des graines de sarrasin décortiquées et grillées dont je m’étais déjà servie pour réaliser ces cookies au chocolat et sarrasin. Avec les quetsches qui allaient fondre à la cuisson et donner un rendu mou, j’avais envie d’apporter une touche de croquant pour contraster, tout en respectant voire en accentuant le côté rustique de la pâte avec l’emploi des farines choisies à savoir la farine de Kamut et de châtaigne.

Et voilà le résultat est implacable : une tarte à la fois bonne et jolie…car c’est bien ce qu’on attend d’une tarte après tout ?!

Tarte rustique aux quetsches
Recette de tarte rustique aux quetsches

Tarte rustique aux quetsches

Une tarte délicieuse au look résolument vintage !
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson45 min
Repos de la pâte30 min
Temps total1 h 45 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingrédients

La pâte

  • 125 g farine de Kamut
  • 50 g farine de châtaigne
  • 75 g farine blanche T65
  • 150 g beurre froid
  • 75 g sucre
  • 2 c.à soupe eau
  • 75 g kasha
  • 1 pincée sel

La garniture

  • 500 g quetsches
  • 3 c.à soupe blédine à la vanille
  • 2 c.à soupe sucre

Instructions

  • Dans un récipient, mélangez les farines, le sucre et la pincée de sel. Sablez à la main le mélange farine/ sucre avec le beurre coupés en morceaux. Mouillez avec l’eau et pétrissez soit à la main, soit avec la feuille de votre robot sans toutefois trop la travailler pour obtenir une boule.
  • Réservez la pâte environ 30mn au réfrigérateur.
  • Nettoyez les quetsches à l'eau claire. Dénoyautez-les à l'aide d'un couteau. Evitez le dénoyauteur au demeurant très pratique pour les confitures, mais qui, dans le cas de figure qui nous concerne, risquerait d'écraser les plus mûres.
  • Préchauffez le four à 180°c.
  • Sortez la pâte du réfrigérateur, disposez un papier de cuisson sur votre plan de travail, et abaissez dessus la boule de pâte avec votre rouleau à pâtisserie.
  • Piquez à la fourchette le centre de la pâte. Versez la bledine dans le fond et diposez par-dessus les moitiés de quetsches. Saupoudrez de sucre.
  • Rabattez grossièrement les bords en veillant à bien les sceller afin d’éviter que le jus rendu par les fruits ne s’écoule à la cuisson.
  • Enfournez et faites cuire pendant environ 45mn. Retirez la tarte lorsque la pâte est dorée. 
  • A déguster tiède ou froide avec une boule de glace ou de la crème fraîche.
Tarte rustique aux quetsches
Découpe de la tarte rustique aux quetsches

Laisser un commentaire

Evaluer la recette